Concert

Endless pleasure

Du spectacle, toujours

Le 13 novembre 2019 à 20:30 - Théâtre de l'Hôtel de Ville

L'association Résonances, pour 5 concerts, donne carte blanche à Magali Léger et RosaSolis.

Tout au long de ces cinq concerts, nous allons remonter le temps jusqu’au XVIIIe siècle, notre époque de prédilection, pour vous interpréter ses oeuvres emblématiques. Certaines nous accompagnent depuis toujours, elles sont le coeur de notre vie d’ensemble, car leur beauté est intemporelle, comme le Stabat Mater de Pergolèse ou les airs d’opéra de Haendel. D’autres, issues d’un programme plus récent, seront peut-être l’occasion d’une découverte, car si la musique de Rameau a traversé les siècles, le nom de Jean-Marie Leclair n’est pas toujours aussi familier !

Enfin, nous avons créé deux nouveaux programmes pour vous, le concert d’ouverture, évidemment consacré à Jean-Sébastien Bach, qui associera pour la première fois une flûte traversière à notre ensemble, pour l’un des sommets du maître de Leipzig, la cantate BWV 82a, Ich habe genug, et le concert de clôture, un résumé du bouillonnement artistique de l’époque, quand l’Europe musicale était un volcan créatif, de la pointe de la botte italienne jusqu’aux brumes de l’Angleterre...

Endless pleasure

Airs d’opéras de Haendel

Magali LÉGER (soprano), Guillaume HUMBRECHT et Tiphaine COQUEMPOT (violon), Géraldine ROUX (alto), Jean-Christophe MARCQ (violoncelle), Julie BLAIS (clavecin)

Alcina : Ouverture, Air de Morgana « Torna mi a vagheggiar », Sinfonia de l’acte III, Air de Morgana « Credete al mio dolore »
Faramondo : Sinfonia de l’acte II, Airs de Clotilde « Un aura placida », « Combattuta da due venti »
Sonata a quattro opus 5 n°4
Semele : Airs de Semele « Endless Pleasure », «Oh sleep, why dost thou leave me »
Rinaldo : Ouverture
Giulio Cesare : Airs de Cleopatra « Piangero », « Da Tempeste »